Fête de la musique en ligne – envoyez vos vidéos

PARTICIPEZ À LA FÊTE DE LA MUSIQUE 2020 !

À Lunéville, la fête de la musique 2020 sera virtuelle !
Envoyez-nous votre vidéo pour peut-être faire partie du concert en ligne qui aura lieu le 21 juin à 20h sur notre page Facebook.

👉 Comment participer ?
Pas de limite d’âge, tout le monde peut participer !
Envoyez-nous votre prestation en vidéo avant le 17 juin par message privé sur Facebook, par mail communication@mairie-luneville.fr ou par wetransfer si le fichier est trop lourd.

Distribution des masques en tissu

La Ville, la CCTLB et le département offrent des masques en tissu aux habitants de Lunéville. Distribution au fil de l’arrivée des livraisons. A terme, chaque habitant disposera de 3 masques.

Voici les premières informations :

DISTRIBUTION POUR LES 70 ANS ET +
👉 Du 7 au 10 mai, dans les boites aux lettres
(si le 11 mai, vous n’avez pas reçu vos masques, appelez la mairie au 03 83 76 23 00).

DISTRIBUTION POUR LES AUTRES HABITANTS
👉 1er masque à la fin de la semaine 20
👉 À retirer dans les points de distribution
👉 5 points de distribution / 5 secteurs :
– Place des Carmes
– Devant la Gare
– Quartier Edmond Braux
– Le Réservoir
– Secteur Mairie annexe, rue Ernest Bichat

👉 pour éviter les fortes affluences, la distribution se fera par ordre alphabétique. Une personne par famille viendra retirer les masques pour tous les membres du foyer.

 

FAQ

RÉPONSES à VOS QUESTIONS

Pourquoi en boite aux lettres uniquement pour les 70 ans et + ?

  • Parce que ce sont les personnes les plus vulnérables, et nous disposons d’une liste très précise permettant une distribution par des bénévoles et agents municipaux.
  • Une distribution des masques en boite aux lettres aux autres habitants n’était pas envisageable car la composition de tous les foyers n’est pas connue
  • Les personnes handicapées ou ne pouvant se déplacer devront nous le faire savoir en appelant la mairie (03 83 76 23 00)
  • La distribution des masques et procédure de retrait est effectuée par des bénévoles et agents de la Ville et du CCAS, pour éviter des surcoûts en passant par un prestataire. Pour rappel, les équipes municipales sont mobilisées depuis 8 semaines pour assurer la continuité du service public.

 

Quelles conditions de retrait ?

  • Les horaires de retrait seront suffisamment étendus pour qu’un membre de chaque foyer puisse s’y rendre le jour prévu, même en travaillant : 10h-19h non-stop
  • Pour ceux qui n’auront pas pu récupérer leur masque le jour prévu, une prise de rendez-vous en mairie sera possible, mais cela doit rester exceptionnel, et ne pourra se faire qu’après la distribution au point de retrait.
  • L’objectif du retrait par lettre alphabétique et sur 5 points de retrait est d’étaler la distribution des masques au fil de leur livraison. Ainsi, nous pourrons garantir de fournir en masques tous les foyers. Toutefois, de façon exceptionnelle, une famille pourra récupérer les masques pour une personne vulnérable de son voisinage. Il faudra alors qu’elle se munisse de l’attestation sur l’honneur et d’une photocopie de la pièce d’identité de cette personne.

 

Pourquoi pas de masque pour les enfants en dessous du CP ?

  • Le gouvernement a annoncé que son port serait “prohibé” dans les maternelles et “pas recommandé” dans les écoles élémentaires.

En effet, en dessous d’un certain âge, il est compliqué de faire comprendre aux enfants l’utilité de ce masque et de faire appliquer les consignes sur son bon port. S’ils manipulent mal le masque, ou le retirent pour discuter, il perd alors toute son utilité.

De plus, la municipalité a fait l’acquisition de visières de façon à protéger encore mieux les élèves présents dans les écoles.

Comment laver mon masque ?

CORONAVIRUS – Toutes les informations à connaître

RESTEZ CHEZ VOUS – Pour la sécurité de tous, respectez les consignes de confinement mises en place par le gouvernement.

Appliquez également les gestes « barrière » 

CONSEILS POUR ÉVITER LES CONTAMINATIONS AU SEIN DU DOMICILE
> Consulter les bonnes pratiques

 

 INFOS UTILES TERRITOIRE
> Consulter le récapitulatif édité par le Département 54
> Permanences Écoute Éducative – Antenne Lunéville

FICHES EXPLICATIVES – GOUVERNEMENT

Coronavirus_Pour comprendre
Coronavirus_Pour vous protéger
Coronavirus_Les signes
Coronavirus_Se soigner

CONFINEMENT ET PRÉVENTION DES VIOLENCES

Face aux difficultés que peuvent rencontrer les familles de Meurthe-et-Moselle pendant le confinement, un dispositif exceptionnel d’écoute, d’appui à la parentalité et de prévention des violences familiales est mis en place dans le département.

Soutenu par la Direction départementale de la Cohésion Sociale, l’Agence Régionale de Santé, la CAF, le Conseil départemental, les CIDFF du territoire et l’association ARELIA, ce dispositif de plateforme téléphonique territorialisé est dédié aux parents. 
Ces derniers peuvent échanger avec des professionnels sans crainte (secret professionnel garanti), sans ‘honte’ ni gêne.

Où appeler ?
Si vous habitez le Lunévillois : 03 83 74 01 27 (CIDFF de Lunéville)
du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h

AFFICHE-Dispositif d’écoute

La lutte contre les violences sexistes en période de confinement est bien évidemment aussi toujours d’actualité.
N’hésitez pas à contacter le CIDFF :
03 83 74 21 07
.
Pour toutes urgences :
– 17 ou 112 (police/gendarmerie)
– 18 ou 112 (pompiers)
– 114 (n° pour sourde/malentendante)

MARCHÉ

LE MARCHÉ ALIMENTAIRE EST OUVERT
Mardi, jeudi et samedi matin, place Léopold

Les services préfectoraux ont donné à Lunéville l’autorisation de maintenir le marché, vu les dispositifs de sécurité mis en place par la Ville :

👉 Le nombre de commerçants est limité.
👉 Les commerçants sont positionnés à distance les uns des autres.
👉 Les clients sont servis par les commerçants, et ne touchent pas les produits. Les clients sont tenus de respecter une distance d’au moins 1m entre eux.
👉 Le respect des gestes « barrière » par tous reste essentiel.

BUS

Les lignes de bus habituelles qui desservent Lunéville sont en service.
L’agence de mobilité / transport du Pays du Lunévillois téléphonique 0800 607 062 (service et appel gratuits) est joignable du lundi au samedi de 8 H 00 à 18 H 00. Ils renseignent les usagers et réservent les demandes de transport à la demande.
Pour le réseau LUNEO qui dessert les communes de Lunéville – Chanteheux – Moncel-lès-Lunéville- Jolivet, il fonctionne avec le maintien des horaires et services des lignes 1 et 2 avec arrêt des services à 19h30 heures de fermeture des grandes surfaces.

STATIONNEMENT

La zone bleue est de nouveau effective. Si les autorités seront tolérantes la semaine du 11 au 16 mai, dès le 18 mai, la règlementation sera de nouveau appliquée.

ORDURES MÉNAGÈRES

– la collecte des ordures ménagères est effectuée une fois par semaine aux jours habituels ; les rues du centre ville auparavant collectées le mardi et le vendredi, sont collectées uniquement le mardi.

– la collecte des emballages est effectuée une fois par semaine, le mercredi ou le jeudi selon votre rue ; il n’y a pas de changement de jour.

ÉVÉNEMENTS

Tous les événements municipaux jusque début juillet sont annulés ou reportés.

Il en est de même pour les événements organisés par les associations ou autres organisateurs.

BÂTIMENTS MUNICIPAUX

La mairie a ré-ouvert ses portes aux horaires habituels mais le nombre de personnes dans le hall est limité. Accès par l’entrée principale, sortie côté église.

Les personnes qui ont rendez-vous pour récupérer leur carte d’identité ou passeport sont invitées à téléphoner au 03 83 76 23 00 en arrivant devant la mairie, pour être prises en charge par une hôtesse d’accueil.

Les écoles et la crèche ont ré-ouvert (dans le respect des gestes « barrière »).

Les équipements sportifs restent fermés. Ainsi que l’hôtel abbatial.

AUTRES STRUCTURES

Le tribunal de proximité de Lunéville réouvrira au public et reprendra une activité juridictionnelle normale à compter du lundi 18 mai 2020. Seules seront autorisées à entrer dans le tribunal les personnes munies d’une convocation ou d’une assignation en vue d’une audition ou audience, les auxiliaires de justice, les personnes ayant rendez-vous pour une demande de renseignement ou un dépôt d’acte. Renseignements : 03 83 74 04 27

La médiathèque (gérée par la CCTLB) ré-ouvre progressivement. Voir le communiqué de presse du 26 mai.
La piscine (gérée par la CCTLB) restent fermées. 

Toutes les informations relatives aux compétences de la CCTLB sont consultables à cette adresse : http://www.delunevilleabaccarat.fr/le_deconfinement_point_par_point.html

Le parc des Bosquets reste fermé. Informations auprès du Château (gérés par le Conseil départemental) sur leur page Facebook « Chateau de Lunéville ».

Le CIDFF ré-ouvrira le 18 mai. En attendant il maintient ses missions. Une permanence téléphonique est joignable du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h au 03 83 74 21 07. Vous pouvez, également  joindre tous les professionnel-le-s par mail :

    • Informations juridiques : pole-juridique@cidff-luneville.fr 07.67.67.10.47
    • Renseignements concernant votre suivi dans le cadre d’une insertion socioprofessionnelle ou votre participation à des ateliers collectifs : pole-insertion-emploi@cidff-luneville.fr
    • Intervenantes sociales : pole-famille@cidff-luneville.fr
    • Personnes victimes de violences conjugales : pole-accueil-ecoute@cidff-luneville.fr
    • toutes autres questions : direction@cidff-luneville.fr 03.83.74.21.07

ÉLECTION DU MAIRE

Les conseils municipaux d’installation ont été reportés par le gouvernement et n’auront pas lieu avant le 23 mai. La date sera communiquée au public dès qu’elle sera connue.

Lunéville passe à 30 !

Au 6 janvier 2020, la généralisation du 30 km/h sera effective en ville. Le 50 km/h ne concernera plus que les grands axes pénétrants (voir plan ci-dessous). La mise en place de cette mesure, approuvée en conseil municipal, doit permettre d’améliorer la cohabitation entre tous les usagers de la route, du piéton à la voiture, des deux-roues aux transports en commun.

Les automobilistes qui gagneront Lunéville à compter du 6 janvier 2020 devront changer leurs habitudes.
Ils pourront toujours rouler à 50 km/h dans les principales avenues menant au centre-ville (Général de Gaulle, 30e GC, Gerbéviller, Georges de la Tour, Europe, route d’Einville, rue de la Résistance, boulevard Pompidou, faubourg de Ménil, rue de la Pologne…), mais il faudra vite lever le pied ensuite. Le passage au 30 km/h a en effet été acté lors du conseil municipal du 10 octobre dernier.

L’objectif affiché est clair : le piéton aura toute sa place dans les zones 30. S’il ne peut circuler sur la chaussée (comme dans une zone 20 dite de rencontre), il pourra traverser sur les passages ‘cloutés’ comme en dehors ; mais dans ce dernier cas, il devra laisser la priorité aux voitures et donc attendre qu’il n’y ait plus de véhicules pour traverser. Et comme cela devrait toujours être le cas, les trottoirs lui seront strictement réservés ; les vélos, mobylettes, trottinettes électriques… doivent en effet utiliser exclusivement la chaussée. Les enfants en trottinette simple, accompagnés de leurs parents, pourront rester sur le trottoir.

Sur une route à sens unique, le cycliste pourra lui circuler dans les deux sens (article R110-2 du Code de la route) mais attention, il lui faudra respecter la priorité à droite !

Dans les semaines suivant la mise en place de la zone 30 élargie (voir la carte ci-dessous), des contrôles de vitesse seront diligentés par la Ville, de manière aléatoire. Attention aux grands excès de vitesse. Au-delà d’un excès supérieur à 50 km/h (c’est-à-dire un automobiliste roulant à 80 km/h et plus), 6 points seront retirés du permis de conduire, sans compter l’amende de 1500 €.
En cas d’excès de vitesse inférieur à 20 km/h (ex : 45 km/h au lieu de 30), la sanction sera de 90 € (si le paiement intervient dans les 15 jours), ajoutée à la perte d’un point sur le permis.
La municipalité sera vigilante sur le respect de la vitesse, à proximité des écoles ou dans les rues très fréquentées.

Trottinette électrique
Le gouvernement a prévu de modifier cet automne le Code de la route par décret afin de réglementer les déplacements en trottinette électrique (mais aussi en monoroues et autres gyropodes) :
– interdictions : rouler sur les trottoirs (135 € d’amende), rouler à plus de 20 km/h (90 à 1500 € d’amendes), transporter un ou des passagers (35 € d’amende), utiliser un écouteur ou casque audio (35 € d’amende) ;
– obligations : avoir au moins 12 ans, rouler sur pistes ou bandes cyclables (ou sur les routes limitées à 50 km/h et moins), tenir sa trottinette à la main sur le trottoir et sans faire usage du moteur, porter un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant la nuit tombée ou lorsque la visibilité est faible, disposer d’un avertisseur sonore, de feux à l’avant et à l’arrière ; le port du casque n’est pas obligatoire mais recommandé.

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

 

 

Programme des animations de Noël

À NOTER :

Patinoire :

Ouverte les lundis de 14h à 19h (malgré la fermeture du marché de noël)
Et les mercredis, ouverture dès 14h !

Le 15 décembre :

L’animation de Noël sera proposée par la Ville de Lunéville. Il s’agira d’un jeu qui vous emmènera du château jusqu’à la place Léopold afin d’aider les rennes du Père Noël à trouver les bons lieux d’atterrissage lors de la distribution des cadeaux. Un jeu idéal pour les enfants et pour découvrir les petits détails architecturaux de Lunéville.

Apéros-concerts :

VENDREDI 13 DÉCEMBRE À 18H30 – CHOEUR DE FEMMES
SAMEDI 14 DÉCEMBRE À 18H – LA FA-MI DO-RÉ + LES PTITS LA
VENDREDI 20 DÉCEMBRE À 18H – LES CROISSANTS D’OR
SAMEDI 21 DÉCEMBRE À 18H – MARY’S GOSPEL DREAM dirigé par Marie Stéphanie Compare

Recrutement service civique

Quand ?
Dès maintenant
Durée :
10 mois / 24h par semaine

Mission :
– Appuyer le service jeunesse dans la mise en place d’activités collectives pour les ados.
– Participer à l’animation du foyer Ados à destination des 14-17 ans.
– Proposer des nouveaux lieux de sorties, accompagner les bénéficiaires lors des activités ou sorties.
– Participer au mieux vivre ensemble à travers les pratiques collectives.
– Participer à la réflexion menée par l’équipe pédagogique autour du service jeunesse, les améliorations éventuelles à apporter en fonction des besoins constatés et/ ou exprimés
– Relayer les actions du DRE (tutorat de jeunes, actions de remobilisation dans les situations de décrochage scolaire) sur les projets du service jeunesse et en lien avec les deux collèges du secteur par des rencontres avec les équipes pédagogiques et vie scolaire (dont les services civiques collège, lycée et DAIP) et en participant aux actions partenariales (Motiv’actions et Ecole ouverte notamment)
– Animer ponctuellement un espace numérique nouvellement ouvert : Le volontaire accueille les usagers, les installe sur un poste informatique, au besoin les aide à prendre en main le matériel pour leur permettre de gagner en autonomie, les assiste dans l’utilisation des services numériques des partenaires (CAF, Pôle emploi, etc.) les aide à accéder au site internet de la Commune notamment le portail famille, leur explique les manipulations pour naviguer sur Internet, les aide à imprimer ou enregistrer des documents, les accompagne dans la création de boites mails si nécessaire.

Le service civique est un interlocuteur privilégié entre l’animateur jeunesse,les adolescents et leurs familles. Principalement présent sur les lieux de vie des jeunes (écoles, collèges, espaces sportifs et culturels), sur des temps spécifiques (temps méridiens, fin d’après-midi, mercredi après-midi, samedi), il participe à l’écoute des besoins des jeunes pour une adaptation rapide des propositions individuelles et/ou collectives des professionnels.

Candidatez :
Pour poser votre candidature, CLIQUEZ ICI

Plus d’informations :
Fabien KOWALCZYK – 03 83 76 23 00

Travaux à venir au centre-ville

L’entreprise Thiriet TP va réaliser, du 28 au 30 octobre, des travaux de réfection de chaussée dans le centre-ville.
Ces travaux se dérouleront en plusieurs phases :

Phase 1 : lundi 28 octobre
La circulation de tous véhicules sera interdite rue Banaudon (entre la rue de la Brèche et la place Léopold) ainsi que sur la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue Banaudon). Des déviations seront mises en place à cet effet.
Circulation, stationnement et arrêt de tous véhicules seront interdits sur :
– la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue René Basset)
– la rue René Basset (entre la rue du Gal Leclerc et la place Léopold)
– la rue Banaudon (entre la rue du Gal Leclerc et la place Léopold).
Les véhicules stationnés depuis le dimanche soir pourront quitter la rue Banaudon le lundi matin avant 8h.

Cette phase de travaux, qui touche la rue Banaudon, a volontairement été planifiée un lundi pour limiter au maximum les désagréments causés aux commerçants et à leurs usagers.

Phase 2 : mardi 29 octobre
Circulation, stationnement et arrêt de tous véhicules seront interdits sur :
– la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue René Basset)
– la rue René Basset (entre la rue du Gal Leclerc et la place Léopold)

Sur la place Léopold, partie comprise entre la rue Gambetta et la rue Banaudon, la circulation de tous véhicules se fera dans le sens rue Banaudon vers la rue Gambetta.
Le marché sera maintenu pendant les travaux.

Phase 3 : mercredi 30 octobre
Circulation, stationnement et arrêt de tous véhicules seront interdits sur :
– la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue René Basset)
– la rue René Basset (entre la rue du Gal Leclerc et la place Léopold)

Sur la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue Banaudon), la circulation de tous véhicules se fera dans le sens inverse, de la rue Banaudon vers la rue Gambetta.

La circulation de tous véhicules sera par ailleurs interdite rue Gambetta, partie comprise entre la rue des Bosquets et la place Léopold. Le stationnement de tous véhicules sera interdit devant et en face du n°55 rue Gambetta afin de permettre aux camions bennes de manœuvrer pour faire demi-tour.

Stanislas : un itinéraire européen en son nom

Le 12 octobre dernier, la route paneuropéenne Stanislas a été portée sur les fonts baptismaux à la chapelle du Château, en présence d’élus et associations des villes de Leszno (Pologne), Zweibrücken (Allemagne), Wissembourg et Lunéville. Avec le développement touristique et économique en point de mire.

En signant en 2019 le traité d’Aix-la-Chapelle, le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merckel ont complété celui de la réconciliation, adopté en 1963 par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer à l’Elysée, en particulier dans le cadre du soutien aux régions frontalières.

Pour y associer les habitants, les Villes de Leszno, Zweibrücken, Lunéville, et dernièrement Wissembourg, en Alsace, se sont référées à l’histoire de la famille royale polonaise Leszczynski qui, par son itinérance à travers l’Europe, a tracé le chemin.

Né il y a trois cents ans à Lviv, en Ukraine, Stanislas Leszczynski a grandi à Leszno en Pologne. Il s’est lié d’amitié avec Charles XII qui lui a conféré la jouissance de sa principauté de Zweibrücken, en Allemagne. Devenu ensuite duc de Lorraine et de Bar, Stanislas rejoignit Lunéville en 1737, contribuant à l’établissement d’une paix durable dans nos régions transfrontalières – Palatinat, Sarre, Alsace, Lorraine – en soutenant culture, sciences et philosophie.

C’est dans cet esprit que la Charte « Sur la route de Stanislas » a été signée le 12. Les élus et leurs partenaires se déclarent prêts à soutenir l’idée de la mise en place d’une route paneuropéenne dédiée aux échanges, à l’économie et au tourisme. « Nous nous engageons, par nos conseils et nos actions, à encourager les bénévoles et à inviter à cet effet d’autres villes liées à Stanislas. Notre avenir est cette Europe commune des citoyens ! »

La Charte a été paraphée par les élus : Catherine Paillard (qui représentait Jacques Lamblin) pour Lunéville, Marold Wosnitza pour Zweibrücken et Adam Mytych pour Leszno. Mathieu Klein, président du Conseil départemental, a apposé également sa griffe ; le Département de Meurthe-et-Moselle, propriétaire du Château, est pleinement partie prenante dans le déploiement de cette route touristique.

Chacun des intervenants a rappelé l’empreinte indélébile de Stanislas dans sa cité, et le bâtisseur infatigable au service de la paix et des Lumières !

Exposition sur le patrimoine lunévillois
Plusieurs partenaires se sont mobilisées pour présenter le jour de la signature, et jusque fin octobre, une exposition trilingue sur le patrimoine lunévillois du XVIIIe siècle : costumes avec le Conservatoire des Broderies ; collection de pièces spécifiques avec les Amis de la faïence ancienne de Lunéville Saint-Clément ; créations ébénistes avec le lycée Boutet de Monvel.
Grâce à l’association Lunéville Château des Lumières, des rencontres pédagogiques seront organisées à destination des enfants et jeunes de 5 à 18 ans sur les thèmes de l’art de vivre au XVIIIe et les métiers d’art.