Présentation

En 1733, la régente du duché de Lorraine, Élisabeth-Charlotte d’Orléans, fit construire à cet emplacement une salle de comédie dont les décors créés par l'italien Bibiena furent rapportés de l’Opéra de Nancy. Étant réservé à l’usage exclusif de la cour, elle fut édifiée dans la continuité du château et reliée par une galerie aux appartements réservés à la famille ducale. Sous le règne de Stanislas Leszczynski, roi détrôné de Pologne et duc de Lorraine, Voltaire y joua la comédie avec d’autres courtisans. Une de ses pièces "La Femme qui a raison" fut créée à Lunéville en 1749 lors d’une fête en l’honneur du monarque polonais.

En 1908, un terrible incendie anéantit "la bonbonnière de Stanislas". Aussitôt la municipalité entreprit de construire un nouveau théâtre sous la direction de Lucien Weissenburger. Soucieux d’éviter un autre drame, l’architecte utilisa des techniques d’avant-garde. L’ossature du bâtiment fut construite en béton armé et la couverture en métal. Ces matériaux, appréciés uniquement pour leurs qualités fonctionnelles, furent recouverts d’un placage en calcaire d’Euville et en savonnière.

L’ornementation de la façade, inspirée des arts du XVIIIème siècle, rappelle le prestigieux passé du théâtre et inscrit cet édifice dans la tradition architecturale de Lunéville.

The Theatre

The theatre’s academic facade hides a reinforced concrete frame and metal roof installed to reduce the risk of fire. It was built on the site of a previous ducal theatre that burnt down in 1908.

Theater

Das Theater wurde am Standort des früheren herzoglichen Theaters, das 1908 durch einen Brand zerstört wurde, errichtet. Hinter seiner Fassade verbergen sich ein Stahlbetonskelett und eine Metallbedachung, die feuerfest sind.

Coordonnées

La Méridienne
37 rue de Lorraine
54300 Lunéville
tél: 03-83-76-23-31

Programmation