Un nouvel espace muséal, une nouvelle exposition

"Stanislas et les siens, Stanislas et ses passions…",

Une exposition de près de 150 objets et tableaux, réunis grâce aux prêts de dix collectionneurs.

Stanislas est, par le mariage de sa fille, rattaché à la France et à toute l’histoire de son royaume à partir de l'union de sa fille Marie avec le roi Louis XV.

Cette page de l'histoire de France est à découvrir à travers plus de 50 portraits et miniatures, sculptures et médailles. Des objets et gravures du XVIIIe siècle autour de l'histoire des jardins et de l'architecture sont également exposés : plans et dessins de Louis Gervais et Emmanuel Héré, outillages et meubles de jardin, livres, aquarelles, etc.

Cette exposition de prestige, consacrée au célèbre roi de Pologne, est proposée par la Ville de Lunéville à l'occasion du 250e anniversaire du rattachement de la Lorraine à la France.

Elle est complétée par une seconde exposition de qualité Moy Stanislas Leszczynski, roy de Pologne, duc de Lorraine et de Bar à découvrir à la Salle de la Tour de la Cloche (Eglise Saint-Jacques), située place Saint-Rémy.

80 objets, oeuvres et documents issus de collections privées, jamais présentés au public, sont également à découvrir : lettres signées de la main de Stanislas, jeu d'échecs lui ayant appartenu, tableaux de Stanislas et de son épouse, éléments de mobilier, ouvrages d'époque, etc.


Hôtel Abbatial - Tour de la Cloche
Horaires d'ouverture :
Tous les jours jusqu'au 30 septembre
de 10h à 12h et de 14h à 18h


L'Hôtel abbatial, un nouveau lieu d’exposition

Au 1 place Saint-Rémy, en face de l'église Saint-Jacques et de l'Hôtel de ville, à quelques mètres de la rue Banaudon et de la place Léopold d'un côté, et à quelques encablures seulement du prestigieux Château des Lumières de l'autre, un nouvel espace muséal vient d'ouvrir ses portes : l'Hôtel Abbatial.

Fruit du travail des agents des services techniques municipaux (peintres, ferronniers, électriciens, etc.) et du service des Affaires Culturelles, ce bel espace de 200 m² renforce incontestablement l'attractivité de Lunéville sur les plans culturel et touristique.

Avec ces cimaises impeccables, son atmosphère sereine, une lumière exceptionnelle, l'Hôtel Abbatial a été savamment pensé et peaufiné durant quatre mois. Le résultat est éblouissant !

Son jardin, le jardin de l'Abbé, réaménagé...

... grâce à deux manufactures françaises :

- L'atelier de PennArt : situé à Annecy, il est spécialisé dans la menuiserie d'art et l'ébénisterie haut de gamme. Quentin et François de Pennart travaillent exclusivement en bois massif et s'attèlent volontiers à tout ouvrage hors norme. S'appuyant sur les plans originaux de grands ébénistes des temps passés comme André-Jacob Roubo, ils rééditent, entre autres, bacs à oranger, bancs ou encore portes et fenêtres du XIIème au XVIIIème siècle.


- La poterie le Chêne Vert à Anduze : dans l'atelier familial, les artisans exécutent avec une grande maîtrise les gestes ancestraux qui ont fait la réputation du vase d’Anduze : tournage ou modelage de la terre argileuse, estampage et pose des décors, engobe, émaillage et enfin cuisson. Du traditionnel ‘flammé’ à la patine ‘antica’ entièrement réalisée à la main, Le Chêne Vert a toujours su innover autour du célèbre vase, tout en défendant avec fierté une fabrication française de qualité inégalée. Les artisans ont eu l’honneur d’avoir fabriqué des vases d’Anduze pour le Château de Versailles, la Mairie de Montpellier, la Mairie de Nice, le Château de Flaugergues, notamment.


Les quatre statues en pierres reconstituées qui occupent magnifiquement le jardin depuis mi-avril ont été créées dans le goût des œuvres sculptées de Barthélémy Guibal. Elles représentent les quatre saisons et font écho à la thématique florale retenue par la ville pour l'année 2016 : la pâtisserie depuis 250 ans.


Deux expositions délocalisées :

- Le trône de Stanislas
Mille cinq cents heures de travail : c’est le temps mis par Jean Rutishauser pour sculpter ce trône vénitien de style baroque, prêté à la Ville de Lunéville pour une exposition à la Maison du tourisme, organisée dans le cadre du 250ème anniversaire du rattachement de la Lorraine à la France. Cette œuvre est le résultat du pari un peu fou d'un homme, sculpteur de métier, qui a voulu poursuivre l'idée lancée par son fils, Florian, sculpteur à ses côtés, emporté trop tôt, à l'âge de 27ans, avant d'avoir pu achever son travail.

- " Stanislas intime, un souverain aimant et aimé…"
Le public peut redécouvrir, au Château de Fléville, la chambre du Roy où se trouvent réunis tant de souvenirs personnels du monarque : la cheminée et sa belle plaque, la robe de chambre donnée par sa fille Marie L., le cordon bleu, la pipe, le masque mortuaire... L’exposition se présente sous la forme d’une reconstitution du souper fin donné le 3 juillet 1758 par la Marquise des Armoises.
C’est une grande amitié et une grande proximité avec la Marquise des Armoises qui amena Stanislas à se rendre à Fléville pour une réunion politique très importante et ceci à l'invitation de la Marquise.
Le souverain était âgé, c'était peu de temps avant la réunion de la Lorraine à la France....
Le souverain dina et dormit chez son amie…

Photos de la nouvelle exposition "Stanislas et les siens, Stanislas et ses passions...", à l'Hôtel abbatial (cliquez sur les photos pour les agrandir)

Mairie de Lunéville
2 Place Saint-Rémy
54300 Lunéville
tél: 03.83.76.23.00

Horaires d'ouvertures