Friederike : six mois enrichissants à Lunéville

Elle a donné sa dernière heure de cour au lycée Bichat le 29 mars. Après six mois passés dans la cité cavalière, Friederike Bergmann, originaire de Munich, a terminé son "stage". De début octobre 2017 à fin mars 2018, la jeune bavaroise a été assistante de langue allemande à la cité scolaire Bichat (collège et lycée) mais aussi à Paul Lapie (3h / semaine) et même à l'école primaire de Chanteheux (2h / semaine), auprès des enfants qui apprennent les premières notions en langues étrangères.

"Cette expérience a été très enrichissante", souligne-t-elle dans un Français impeccable. "J'ai apprécié travailler ici, au contact de professeurs attentifs et très ouverts."

Friederike qui souhaite enseigner en Allemagne - elle doit encore poursuivre sa formation outre-Rhin - avait placé la région de Nancy-Metz dans ses trois premiers choix. "On m'a proposé au départ Sarreguemines mais cette ville était trop proche de la frontière allemande." Lunéville lui a ensuite été proposée. Bingo !
"C'est une ville agréable, je n'ai jamais regretté mon choix." La jeune allemande appréciait tout particulièrement se promener dans les allées du parc des Bosquets.
"J'ai découvert également les délicieuses pâtisseries et viennoiseries à la française. Quel régale !" Et Friederike de citer pêle-mêle les croissants, les pains au chocolat, les crêpes, les gaufres... sans oublier bien sûr le baba au rhum et les mirabelles !
"Je n'ai quand même pas goûté à toutes les spécialités". Et l'assistante de citer par exemple les escargots !

La plupart des élèves intéressés
Au cours de son immersion lunévilloise, Friederike a côtoyé des collégiens et lycéens qui avaient la volonté d'apprendre et de découvrir. "En section européenne, les élèves ont un excellent niveau."
En Allemagne, Friederike a appris le Français au Gymnasium (équivalent du lycée). 
"Il y a quand même pas mal de différences entre les deux systèmes scolaires. En France, tout est unifié, que l'on habite le Nord, le Sud, l'Ouest ou l'Est. En Allemagne, il y a déjà des différences entre les Länder, c'est-à-dire entre les régions. Cela commence par exemple par le nombre de jours fériés ou les périodes de vacances."
En Allemagne, l'école maternelle n'existe pas en tant que telle. Après la crèche, donc à partir d'un an, les enfants peuvent aller au Kindergarten (jardin d'enfants). Les enfants rentrent au cours préparatoire à l'âge de 6 ou 7 ans (die Grundschule). Après la Grundschule, ce sont les professeurs, en accord avec les parents, qui décident si l'élève ira à la Hauptschule (école moins difficile), à la Realschule (collège) ou au Gymnasium (lycée).

Voyages
Pendant son séjour lunévillois, Friederike en a bien sûr profité pour visiter les villes alentour (Nancy, Metz, Strasbourg) et pour découvrir aussi d'autres "coins" de l'hexagone pendant ses vacances. Avec deux autres assistantes accueillies elles aussi à la cité scolaire - une Mexicaine et une Américaine - elle a fait des virées à Bordeaux, en Normandie ou encore à Lyon. "Que de beaux paysages et que de belles villes."
"Les gens sont très sympas. Franchement, cela restera pour moi une très belle expérience."

Vendredi 30 mars, Friederike a repris la direction de la Bavière avec des souvenirs plein la tête. Et forcément un petit pincement au cœur !

Mairie de Lunéville
2 Place Saint-Rémy
54300 Lunéville
tél: 03.83.76.23.00

Horaires d'ouvertures