Sous la coupe du Département

Vendredi 17 mars, le ministère de la Défense a officiellement cédé au Département l'emprise militaire du Château.
Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense, a signé l'acte de cession de la partie du château qui appartenait encore à l'Etat (et qui abritait au XVIIIe siècle les appartements du duc Léopold et de son épouse).
La cession a reçu également les paraphes de Philippe Mahé, Préfet de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, président du Conseil départemental, et Jean-Marie Zimmermann, qui représentait la Direction départementale des finances publiques.
Le Conseil départemental est donc désormais seul propriétaire des lieux.

Catherine Paillard, 1ère adjointe au maire, Mathieu Klein et Jean-Marc Todeschini ont rappelé, dans leurs discours respectifs, l'importance de ce rendez-vous et de cette nouvelle étape dans l'histoire du Château des Lumières.

Gouvernance collégiale

Avec cette vente de près de 4000 m² de bâtiments, et l'unité de propriété qui en découle maintenant, le Département réfléchit à un nouveau projet de développement. Mais pas seul. Ce projet sera en effet construit au sein d'une structure collégiale de gouvernance.
Le comité de pilotage qui se réunira prochainement associera - outre le Département - la Ville de Lunéville, la nouvelle Communauté de Communes (CCTLB), la Métropole du Grand Nancy, la Région, l'Etat et l'Europe. Pour faire du Château des Lumières un écrin touristique et culturel majeur de la Meurthe-et-Moselle sud, de la Lorraine et du Grand Est.

Une longue histoire avec l'armée
L'occupation du château par l'armée remonte au lendemain de la mort de Stanislas puisque les Gendarmes Rouges se l'approprient dès 1766, avant que des camps de cavalerie ne prennent place. Etats-majors et régiments s'y succéderont jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale. En avril 1948, l'Armée cédera la majorité du château à la Ville : pompiers, commissariat, service du cadastre... seront hébergés ici pendant plus de 40 ans avant qu'un projet de restauration ne soit impulsé.

En 1999, la Ville vendra au Conseil Général de Meurthe-et-Moselle les emprises du château lui appartenant. Dans la nuit du 2 au 3 janvier 2003, un terrible incendie ravagea l'édifice. Le Conseil Général et le ministère de la Défense, copropriétaires des parties incendiées, officialiseront le lancement des travaux de reconstruction et de restauration le 2 avril 2005.

 

Les élus et représentants de l'Etat guidés par Alain Philippot, conservateur du musée...
... à travers des salles qui ont longtemps abrité les services de l'armée.
Le discours de Catherine Paillard, première adjointe au maire de Lunéville.
Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense.

Signatures de l'acte de cession. La totalité du château est désormais la propriété du Département.

Mairie de Lunéville
2 Place Saint-Rémy
54300 Lunéville
tél: 03.83.76.23.00

Horaires d'ouvertures