Place Saint-Rémy et Médiathèque à l'honneur

Jeudi 9 novembre, une délégation de la région Grand Est et de la Commission européenne s'est rendue à Lunéville pour valider la bonne utilisation des fonds FEDER dans deux projets :
- la requalification complète de la place Saint-Rémy
- la transformation de la médiathèque en un lieu dédié aux dernières innovations numériques.

Le Fonds Européen de Développement Régional intervient dans le cadre de la politique de cohésion économique, sociale et territoriale.

/ Place Saint-Rémy, le maire Jacques Lamblin, sa première adjointe déléguée à l'Urbanisme et aux Travaux, Catherine Paillard, et d'autres élus ont accompagné la délégation qui comptait notamment dans ses rangs Yohan Gardiennet, coordonnateur FEDER FSE Grand Est, et Crissoula Tsiacalacis, de la Direction générale de la politique régionale et urbaine (Commission européenne).

Catherine Paillard a rappelé la volonté des élus de rendre la ville plus attrayante et plus attractive. "Nous nous concentrons notamment sur l'axe Château - Gare", a-t-elle rappelé.
Après avoir rénové les rues de la République, Castara et Banaudon au cours du 1er mandat (2008 - 2014), la municipalité s'attache maintenant à réhabiliter le centre ancien. Après six mois de travaux, la place Saint-Rémy flambant neuve a été livrée en juin dernier. La nouvelle place Saint-Jacques attenante sera elle achevée fin novembre.
"Pour la place Saint-Rémy, nous avons décloisonné l'espace et homogénéisé mobiliers et matériaux. Et comme pour les autres projets urbains en ville, nous avons intégré des espaces paysagers."

Le coût total de la requalifation de la place Saint-Rémy et de ses abords s'est élevé à 1 106 892 € TTC. Projet cofinancé par le FEDER, dans le cadre de l'urbanisme durable, à hauteur de 153 111 € avec le soutien du Conseil départemental pour un montant de 107 500 € et du Fonds de Soutien à l'Investissement Public Local pour 195 700 €.

/ A L'Orangerie, la délégation a notamment été reçue par Laurent de Gouvion Saint Cyr, Président de la CCTLB, Joëlle di Sangro et Pascal Burgain, élus communautaires délégués à la Lecture Publique, et Sandrine Claudon, directrice de la Médiathèque.
Le Président de la Communauté de Communes a rappelé que la future médiathèque qui doit ouvrir ses portes courant janvier sera "un équipement structurant à l'échelle du territoire", c'est-à-dire bien au-delà de Lunéville.
Xavier Géant, l'architecte DPLG chargé du projet, était également présent. Il a notamment insisté sur l'ouverture du bâtiment sur l'extérieur (notamment la place Clarenthal qui sera complètement transformé en 2018) ; avec la présence de grandes baies vitrées laissant entrer la lumière naturelle. La nuit, les arcades du bâtiment seront même éclairées.
Pendant la visite, la directrice a rappelé que l'Orangerie se déploierait autour de 5 espaces bien spécifiques : adultes / jeunesse / audiovisuel / BD / presse.
Elle et les élus délégués à la Lecture Publique ont aussi insisté sur la volonté d'attirer un nouveau public, grâce à l'accès au numérique.
"Ce projet est vraiment au coeur d'enjeux culturels, éducatifs, sociaux et économiques", a rappelé Laurent de Gouvion Saint Cyr. "On peut parler de 3e lieu", a insisté Pascal Burgain. "Un lieu de vie et de sociabilité, un lieu de diffusion culturelle et de rencontres, mais aussi un lieu de formation et de médiation."

La collection de l'Orangerie comportera quelque 90 000 documents (ouvrages, DVD, CD, journaux, jeux vidéos...) avec des postes multimédias en accès libre, des tablettes et liseuses à emprunter sur place, des consoles pour jeux-vidéos...
Une saison culturelle sera programmée chaque année, de septembre à juillet (avec concerts, conférences, cafés littéraires, expositions...).
Les horaires d'ouverture seront élargis (pause méridienne et dimanche).

L'Orangerie fera partie du "Réseau" : maillage qui comprendra les 10 autres bibliothèques du territoire et la médiathèque de Baccarat qui doit faire aussi l'objet de travaux d'amélioration.

Le coût de la transformation de la médiathèque de Lunéville s'élève à 4 560 000 € TTC, avec une participation du FEDER à hauteur de :
- 250 000 € pour la réhabilitation du bâtiment
- 90 832 € pour les usages numériques.

Visite de la place Saint-Rémy

cliquez sur les images pour les agrandir

Présentation du projet en mairie.
Près du miroir d'eau.

Visite de L'Orangerie

cliquez sur les images pour les agrandir

Laurent de Gouvion Saint Cyr a commencé la visite par les extérieurs.



La délégation continue son parcours en longeant les gradins (entre 60 et 70 places).

Mairie de Lunéville
2 Place Saint-Rémy
54300 Lunéville
tél: 03.83.76.23.00

Horaires d'ouvertures