Signature de la convention cadre "Action Coeur de Ville"

Jeudi 7 juin, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires, est venu à Lunéville pour signer, avec de nombreux autres partenaires, la convention cadre pluriannuelle "Action Cœur de Ville". Lunéville est ainsi la première ville moyenne en France, sur 222 sélectionnées, à avoir signé cette convention.

Le dispositif gouvernemental "Action Cœur de Ville" mobilisera 5 milliards d'euros sur les 5 ans à venir pour soutenir projets communaux et intercommunaux.
La Ville de Lunéville et la Communauté de Communes du Territoire de Lunéville à Baccarat bénéficieront d'une enveloppe conséquente pour mener à bien leurs projets respectifs. 

Réunis au Salon des Halles, les partenaires financiers (Etat, Caisse des Dépôts et Consignations, Groupe Action Logement, ANAH, EPARECA) et partenaires locaux (Région, Département, OPH, EPFL) ont tour à tour pris la parole devant une large assemblée (élus, représentants des chambres consulaires, présidents d'associations...).

Jacques Lamblin, maire de Lunéville, a ouvert cette "séance" exceptionnelle en rappelant qu'il y a deux ans, la Ville avait signé une convention "démonstrateur 21" avec la Caisse des Dépôts et Consignations pour mener à bien différents projets (réhabilitation commerciale en centre-ville, etc.). "Cette initiative nous a ouvert en quelque sorte le chemin."

Laurent de Gouvion Saint Cyr, président de la CCTLB, a insisté sur le travail mené à bien ces dernières semaines par les élus du bloc communal avec les acteurs de l'Etat pour que cette convention puisse être signée.
Il a souligné que 35 millions d'euros avaient déjà été investis ces dix dernières années pour la réalisation d'équipements et d'aménagements de qualité sur Lunéville. "Des équipements structurants pour l'ensemble du territoire."

Caroline Macé, directrice régionale du groupe Action Logement, a souligné que des actions lourdes de restructuration toucheraient des logements, "pour faire revenir une nouvelle population, notamment des jeunes ménages actifs".

Eric Lombard, Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations, un des partenaires financiers majeurs de ce programme, a rappelé que "la Caisse des Dépôts avait vocation à contribuer à réduire toutes les fractures territoriales. Et le plan Action Cœur de Ville y participe en mobilisant de nombreux moyens pour ranimer et irriguer à nouveau le cœur de 222 villes de France comme Lunéville."

Valérie Beausert-Leick qui représentait Mathieu Klein, président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, a insisté sur l'importance des territoires et les spécificités de chacun. "Lunéville a besoin de son territoire et le territoire a besoin de Lunéville."

Jean Rottner, le président de la Région Grand Est, a rappelé que "les villes moyennes constituaient un maillage exceptionnel (...). Elles sont les seules à pouvoir enrichir et dynamiser notre ruralité."

Caroline Cayeux, maire de Beauvais et présidente de l'association "Villes de France" est aussi intervenue. "Nous sommes dans une logique de co-construction territoriale", a-t-elle lancé. "Le dispositif Action Cœur de Ville s'adapte à chaque municipalité. C'est un plan personnalisable."

Enfin le ministre Jacques Mézard a clos les discours, rappelant qu'il tenait à être là, "car vous êtes prêts, vous avez des projets et vous croyez en votre territoire."
"Nos villes moyennes sont souvent confrontées à des questions de vacance de logements, de vacance de commerces, mais pas seulement. Ayons à l'esprit une démarche globale."

Après les signatures, Jacques Lamblin et Laurent de Gouvion Saint Cyr ont accompagné le ministre, le préfet de région et les autres personnalités à travers le centre-ville et centre ancien. Le cortège est notamment passé par l'église Saint-Jacques, le site du futur cinéma et le château.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Déambulation en ville.




Le temps des discours, au Salon des Halles.
Jacques Lamblin, maire de Lunéville.
Laurent de Gouvion Saint Cyr, président de la CCTLB.
Caroline Macé, directrice régionale du groupe Action Logement.
Caroline Cayeux, présidente des Villes de France.
Eric Lombard, Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations.
Valérie Beausert-Leick, 1ère vice-présidente du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.
Jean Rottner, président de la Région Grand Est.

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires.

Les actions retenues

- Création d'un complexe cinématographique
- Requalification du secteur des gares ferroviaire et routière
- Requalification du parc Clarenthal (attenant à la médiathèque)
- Réhabilitation de l'Hôtel abbatial (1er étage)
- Réhabilitation de l'immeuble de l'ancien CCAS (place St-Jacques)
- Mise en lumière de l'église St-Jacques (monument historique majeur)
- Aide à la rénovation énergétique des logements
- Mise en place de bornes de recharge électrique
- Mise en place de bornes de collecte d'ordures ménagères enterrées dans le centre-ancien
- Action "école à vélo"
- OPAH RU Centre ancien
- Création d'un parking aérien, place des Remparts
- Création d'un parking, rue des Bénédictins
- Réhabilitation du centre ancien (restructuration lourde de plusieurs immeubles OPH)
- Création d'un parking et aménagement paysager place Notre-Dame
- Réhabilitation et accessibilité de la cour intérieure de l'Hôtel de Ville
- Création d'une maison de santé pluridisciplinaire en centre-ville (rue René Basset)
- Réhabilitation de logements attenants au cinéma
- Réhabilitation de la résidence St-Jacques
- Création d'une SEM (Société d'économie mixte) à vocation foncière et commerciale
- Assistance à maîtrise d'ouvrage relative à une étude pré-opérationnelle et de programmation pour le développement du château de Lunéville

DÉCOUVREZ LE DISCOURS DONNÉ PAR JACQUES LAMBLIN LORS DE LA SIGNATURE DE LA CONVENTION EN CLIQUANT ICI :

Mairie de Lunéville
2 Place Saint-Rémy
54300 Lunéville
tél: 03.83.76.23.00

Horaires d'ouvertures